Immobilier Category

Pinel à Besançon

Immobilier

Les essentiels à connaître pour investir en Pinel à Besançon !

Pour réaliser un premier investissement immobilier en loi Pinel à Besançon, il est nécessaire de bien se renseigner avant de se jeter à l’eau. Il faut notamment connaître les différentes étapes pour investir correctement et aussi les recommandations des investisseurs aguerris pour être sûr de son projet. Les détails !

Découvrir toutes les étapes d’un investissement avec le dispositif Pinel

Reconduite jusqu’en fin 2024, la loi Pinel attire grâce à ses avantages fiscaux. Ce genre d’investissement immobilier permet en plus de constituer un patrimoine à un prix préférentiel. Mais ce n’est pas pour autant un investissement garanti ou facile à réaliser. Il faut passer par différentes étapes qui ont pour but de justifier, de rentabiliser et de sécuriser l’investissement. La première consiste à réaliser un audit patrimonial qui permet de faire le bilan sur la situation de l’investisseur : professionnelle, juridique, profil épargnant, objectifs patrimoniaux, etc. Ensuite, il faut choisir le type de bien et trouver une agréable localisation selon les exigences du dispositif Pinel.

Vient ensuite l’étape de la signature du contrat de réservation auprès d’un promoteur immobilier. Dans ce contrat sont mentionnées toutes les informations concernant le logement ainsi que les modalités de la vente VEFA. L’étape la plus déterminante sera sans aucun doute la recherche de financement auprès d’une banque pour acquérir un logement neuf. Une fois cela fait, il faut libérer une partie du montant d’achat en fonction de l’avancement des travaux outre le dépôt de garantie. La dernière étape est bien évidemment la livraison et la remise des clés. L’année de l’achèvement des travaux marquera pour le nouveau propriétaire le début de la défiscalisation immobilière avec la loi Pinel.

Cap sur les recommandations des experts en investissement immobilier

Il ne faut pas se laisser subjuguer par les avantages fiscaux du dispositif Pinel et investir aveuglément. L’investissement neuf avec Pinel est, en effet, un projet qui se prépare, d’où l’intérêt de faire un audit patrimonial sérieux. Il est inutile d’investir si les objectifs de défiscalisation sont faibles ou si on ne dispose pas d’une bonne capacité de financement pour le crédit immobilier. Seuls les investisseurs avec le bon profil peuvent donc profiter pleinement des bénéfices de la défiscalisation via Pinel. Concernant le choix de lieu, il faut garder en tête que le bien doit être mis en location avant de pouvoir s’y installer.

Il faut donc baser son choix sur le potentiel futur de la localisation (environ 10 ans) et non sur son état actuel. Toutefois, il est également nécessaire de considérer le ciblage des locataires puisque le bien doit être occupé pour maximiser la rentabilité de l’investissement. C’est pourquoi l’accompagnement d’une agence immobilière est utile lorsqu’on veut investir dans le neuf avec la loi Pinel. Elle est à même de renseigner les investisseurs sur les atouts d’un programme neuf à Besançon, le potentiel des quartiers et le type de logement à construire. D’autant plus qu’elle accompagne tout au long des étapes, notamment pour les procédures administratives qui donnent toujours du fil à retordre.

Lire la suite

Investir dans l’immobilier

Immobilier

Investir dans l’immobilier pour devenir propriétaire : les conseils pour réussir !

Presque tout le monde aimerait un jour devenir propriétaire pour investir dans le locatif et percevoir ainsi des loyers. Il faut souligner que c’est un projet de rêve tout à fait accessible à tous ceux qui ont de la persévérance. En effet, la précipitation est la pire ennemie de l’investissement immobilier. Voici quelques conseils qui devraient être utiles aux particuliers désireux de devenir rentier.

Bien choisir la région, la ville et le quartier pour investir tranquillement

Tout commence par le choix de la région, une tâche pas du tout évidente dans la mesure où le marché immobilier en général n’échappe jamais à la fluctuation. La moindre des choses serait d’analyser l’évolution démographique du secteur étant donné que ce sont les populations locales qui seront les futurs locataires. Les zones urbaines qui favorisent l’installation de nouveaux ménages et d’étudiants sont les endroits où le rendement locatif est élevé. Après, il faut se renseigner sur l’attractivité de la ville pour son futur investissement. Les paramètres comme la dynamique de l’emploi, la présence de pôles économiques et la richesse touristique sont à surveiller.

Ce n’est qu’après qu’il faut étudier de près le marché de l’immobilier local : prix du m², loyer moyen, prix moyen d’une maison ou d’un appartement, etc. Il y a autant de données à recueillir que de démarches à entreprendre pour devenir propriétaire d’un bien immobilier. Cela permettra aux investisseurs de monter leur projet, surtout pour l’aspect financier. Ils souscrivent, en effet, à un crédit immobilier en plus de l’apport personnel. Mais force est de constater que le choix de l’endroit où investir est délicat. Les particuliers ont la possibilité de contacter une agence immobilière Maussane pour les aider dans cette quête.

Bien choisir le bien à acheter pour son investissement locatif

Maison, appartement, villa, résidence de vacances…, les investisseurs ont l’embarras du choix entre les différents biens disponibles sur le marché. L’idéal serait bien entendu de trouver un bien immobilier haut de gamme, mais le choix dépendra surtout de la cible de son investissement locatif. Dans une ville étudiante par exemple, acheter un logement de vacances serait une erreur. Les appartements T2 et T1 sont plutôt adaptés pour un tel endroit. C’est pour cela qu’il faut prendre le temps de bien préparer son projet, de bien étudier les tendances sur le marché et de définir ses futurs locataires.

Encore une fois, l’aide d’une agence immobilière est très utile pour peaufiner tous les détails et mettre toutes les chances de réussite de son côté. Elle peut apporter des conseils précieux dans le choix des produits immobiliers les plus rentables selon la région. Mieux encore, elle accompagne les investisseurs pour toutes les étapes d’acquisition, depuis la recherche du bien, en passant par la négociation du prix de vente jusqu’à la signature des papiers. Il faudrait alors choisir une agence de proximité et qui possède l’expérience nécessaire pour soutenir son projet d’achat. Les meilleures agences sont entre autres celles qui informent sur les opérations de défiscalisations.

Lire la suite

Guide de survie de l'investisseur locatif

Immobilier

Guide de survie de l’investisseur locatif : évitez ces erreurs coûteuses

Investir dans l’immobilier locatif peut être une aventure lucrative, mais le succès n’est pas garanti. Les erreurs coûteuses sont monnaie courante pour les investisseurs novices. Dans cet article, découvrez les secrets pour éviter ces pièges et maximiser votre retour sur investissement. Découvrez comment prendre des décisions éclairées, gérer les travaux nécessaires, anticiper l’avenir, et minimiser les frais annexes.

Ne pas avoir de stratégie d’investissement claire

Puisque chaque projet d’investissement immobilier locatif est différent, il est essentiel de définir une stratégie claire dès le départ. Cela peut inclure des décisions cruciales telles que :

  • La localisation du bien,
  • Le budget global,
  • Le type de locataire recherché (étudiant, famille, professionnel),
  • L’amortissement prévu de la propriété,
  • Le montant des loyers à percevoir.

Les Yvelines, une région d’Île-de-France à fort potentiel immobilier, offrent une multitude d’opportunités pour les investisseurs. En envisageant un programme immobilier en Yvelines, vous vous engagez dans une démarche qui peut s’avérer extrêmement rentable. Toutefois, il est important de réfléchir soigneusement aux différents éléments avant de vous engager.

Adapter vos recherches selon vos objectifs et attentes permet de mieux cibler les opportunités idéales. Ainsi, un programme immobilier dans les Yvelines qui respecte vos critères d’investissement peut être une parfaite réponse à votre quête de diversification de patrimoine et de génération de revenus complémentaires.

Sous-estimer les coûts associés à l’investissement immobilier locatif

Il est fréquent pour les investisseurs immobilier débutants de sous-estimer les dépenses liées à leur projet. Afin d’éviter cette situation, veillez à tenir compte de :

  • Les frais d’acquisition (notaire, agence immobilière),
  • Les éventuels travaux à effectuer dans la propriété,
  • Les charges de copropriété et taxes locales,
  • Les coûts liés à la gestion locative (entretien, réparations, garantie des loyers impayés, etc.),
  • L’amortissement du prêt immobilier.

Ces dépenses doivent être anticipées et intégrées dans votre plan financier afin de déterminer le montant des gains que vous pouvez espérer générer avec votre investissement locatif.

Ne pas étudier correctement le marché locatif

Pour réussir votre investissement, il est primordial de connaître les spécificités du marché locatif de la zone géographique choisie. Renseignez-vous sur l’état du marché local, notamment :

  • La demande locative dans la ville ou le quartier visé,
  • Le niveau des loyers pratiqués,
  • Les prévisions de croissance à court et moyen terme.

Assurez-vous également de vérifier l’existence de projets urbains ou de nouvelles infrastructures qui pourraient influencer positivement ou négativement la valeur de votre bien dans les années à venir.

Faire un mauvais choix de financement

Dans le cadre d’un investissement immobilier locatif, le choix du financement est crucial pour optimiser votre rentabilité. Prenez le temps de comparer les différentes options (crédit immobilier classique, crédit in fine, prêt-relais, etc.) et vérifiez :

  • Le taux d’intérêt,
  • Les conditions de remboursement,
  • Les coûts supplémentaires (frais de dossier, garanties, assurances),
  • La durée du prêt immobilier.

Pensez également à négocier avec plusieurs organismes bancaires afin d’obtenir les meilleures conditions possibles.

Ne pas prendre en compte la fiscalité

La fiscalité liée à l’investissement locatif peut avoir une incidence majeure sur vos gains. Afin de bien vous y retrouver, informez-vous sur les différents régimes fiscaux (régime réel, microfoncier, Pinel, etc.) et étudiez leurs avantages et inconvénients en fonction de votre situation personnelle.

Fiscalité des revenus locatifs

Selon le type de logement et le montant des loyers que vous percevez, vous devrez choisir entre le régime réel ou le régime microfoncier. Dans certains cas, des dispositifs spécifiques peuvent être avantageux, comme le dispositif Pinel pour l’investissement dans le neuf.

N’hésitez pas à consulter un expert-comptable ou un conseiller fiscal pour obtenir des conseils adaptés à votre projet.

Taxes et impôts locaux

N’oubliez pas de tenir compte des taxes locales (taxe foncière, taxe d’habitation, etc.) qui peuvent varier significativement d’une commune à l’autre. Il est également important de prendre en considération la possibilité que ces taxes augmentent au fil des années.

Négliger la qualité du logement loué

Proposer un bien immobilier de qualité est essentiel pour attirer des locataires sérieux et pérenniser votre investissement locatif. Gardez à l’esprit que :

  • Un logement bien entretenu et aux normes est plus attractif pour les locataires,
  • Les travaux de rénovation peuvent être déduits de vos revenus locatifs dans le cadre du régime réel,
  • Un bien immobilier confortable et fonctionnel réduit le risque de vacances locatives et de loyers impayés.

En somme, en évitant ces erreurs courantes dans l’investissement immobilier, vous mettez toutes les chances de votre côté pour réussir. Des choix judicieux en matière d’emprunt, de remboursement et de fiscalité sont de mise dans votre stratégie d’investissement.

Avec une gestion adéquate de ces éléments, votre investissement immobilier locatif peut engendrer des gains substantiels, tout en minimisant les risques inhérents à ce domaine. Cela nécessite un budget bien pensé, un bon plan de financement ainsi qu’une gestion astucieuse de l’aspect fiscal. De cette manière, vous vous garantissez une expérience d’investissement aussi profitable que possible.

Lire la suite

Les agences immobilières : des accompagnateurs indispensables pour réussir son projet de vente

Immobilier

Les agences immobilières : des accompagnateurs indispensables pour réussir son projet de vente

La réalisation d’une transaction immobilière implique le respect de certaines règles et normes inhérentes à ce marché. C’est pour cela qu’il est conseillé aux propriétaires et aux acheteurs de ne pas s’y prendre seuls, surtout sans aucune expérience en la matière. Autant se tourner vers des experts qui proposent des services spécialisés.

Des formules adaptées aux besoins des clients

La vente d’un bien immobilier peut être un réel défi, surtout lorsque le marché est assez défavorable ou que toutes les conditions ne sont pas remplies pour faire de belles plus-values. Recourir à l’accompagnement d’un professionnel permet d’obtenir des solutions aux éventuels dilemmes difficiles à résoudre pour les novices en la matière. Cela commence notamment par un diagnostic de l’immeuble. Un tour complet de celui-ci est fait pour en évaluer les faiblesses, mais aussi les forces. Un plan d’action est alors établi pour booster la valeur de la propriété et la rendre plus attractive afin de pouvoir faire face à la concurrence. Le but étant de pouvoir susciter le coup de cœur de la part des prospects, des aménagements ou encore des travaux de rénovation peuvent être requis. Un agent immobilier pourra alors collaborer avec les bons prestataires dans ce sens.

Par la suite, le professionnel se chargera également del’évaluation juste du prix de vente. C’est une étape qui induit de nombreux propriétaires en erreur, car beaucoup prennent en compte la valeur sentimentale de la propriété au moment de fixer le montant. L’expert en la matière lui ne prend en compte que des facteurs pertinents comme les prix qui s’appliquent sur le marché local pour la même gamme d’immeubles ou encore les atouts qui peuvent valoriser son bien et ainsi booster son attractivité. Une manière également d’optimiser sa plus-value et d’éviter au maximum les pertes.

Une sécurisation garantie de la transaction

Uneagence immobilière Metz reconnue est un véritable allié en ce qui concerne la réussite d’un achat ou encore d’une vente. Une fois que toutes les conditions sont réunies pour que la propriété puisse partir à un bon prix, une promotion est faite autour de celle-ci pour que les potentiels acquéreurs puissent être au courant de sa disponibilité. La rédaction des annonces ainsi que la prise des éventuelles photos feront l’objet d’une attention particulière. Par la suite, une sélection drastique des dossiers et des propositions d’achat seront faites. Le but est de conclure avec des profils d’acheteurs fiables, qui ont les fonds nécessaires pour s’offrir le bien.

D’un autre côté, faire appel à une agence immobilière professionnelle facilite également la vie des propriétaires en ce qui concerne les procédures administratives. La majorité des documents légaux nécessaires pour conclure la vente pourront être réunis par les professionnels. Ils ont aussi la possibilité de rédiger les actes y afférents et de fournir toutes les pièces légales pour que l’opération soit légitime. C’est un moyen d’éviter les futurs litiges et de se prémunir d’éventuelles arnaques. Évidemment, des honoraires seront à payer. Mais la plupart du temps, ils sont largement remboursés grâce aux plus-values réalisées.

Lire la suite

Domaine de l’immobilier : comment assurer la vente de son bien ?

Immobilier

Domaine de l’immobilier : comment assurer la vente de son bien ?

La vente d’une maison ou d’un appartement est une tâche complexe. Car non seulement, elle comprend plusieurs démarches à suivre. Mais en plus, la concurrence du marché de l’immobilier est rude. Ainsi, mettre en place une stratégie de vente adaptée sera d’une grande aide. Il en est de même pour l’intervention d’une agence immobilière.

Les points essentiels à retenir pour optimiser la vente d’un bien immobilier

Afin d’éviter qu’il n’engendre trop de dépenses en temps et en argent, la vente d’un bien immobilier doit être clôturée le plus rapidement possible. Pourtant, avec la concurrence, ce n’est pas toujours facile. Quelques étapes cruciales permettent néanmoins de vendre rapidement son appartement ou sa maison. Et cela commence par l’estimation du prix de cette dernière. Cette étape est indispensable quand une personne décide de vendre. Par ailleurs, il arrive que le propriétaire fasse une surestimation. Une telle situation qui pourra  refroidir les acheteurs. Pour trouver une valeur raisonnable, mieux vaut faire des enquêtes sur le marché ou demander l’aide d’une meilleure agence immobilière à Paris.

Pour attirer l’attention des potentiels acheteurs, la valorisation du bien est aussi une étape à ne pas prendre à la légère. Autrement dit, avant d’exposer le projet de vente immobilière sur le marché, il faut penser à nettoyer la demeure. En plus de soigner l’esthétique des lieux, faire un peu de vide permet aux visiteurs de se projeter plus facilement dans chaque pièce et de se rendre compte de la surface totale du logement. De même, il est nécessaire de vérifier si des réparations ou des entretiens sont nécessaires. Entre autres, prévoir une rénovation ne fera qu’augmenter la valeur du bien. Et toujours dans le même concept, il ne faut pas hésiter à mettre en valeur les parties maîtresses de la maison comme une belle cheminée ou un jardin.

Faire appel à une agence immobilière pour une vente fiable et sécurisée

Bien que cela ne fasse pas encore l’unanimité, passer par une agence immobilière est utile dans la vente d’un bien. Et cela se justifie de différentes manières. D’abord, en tant qu’experts locaux, les professionnels de l’immobilier sont calés sur les différentes offres existantes sur le marché. Donc, ils sont les plus aptes à faire une évaluation à juste prix de la maison ou de l’appartement. Et pas seulement ! En effet, grâce à son expertise, il pourra conseiller sur les rénovations ou les réparations à faire pour pouvoir vendre au meilleur prix. D’autant plus, qu’il met en avant tous les atouts d’un bien tout en restant compétent dans l’art de la négociation avec les potentiels acheteurs.

Vendre avec un professionnel, c’est assurer une transaction sécurisée. En plus d’avoir les expertises sur la légalisation d’une vente, il est capable de trouver les clients qui sont vraiment intéressés par le bien. En outre, un agent immobilier reste à disposition pour s’occuper des démarches administratives qui peuvent être interminables. Aussi, c’est lui qui se charge de l’organisation des visites, des négociations de prix et de la finalisation d’une vente. Ce qui permet au propriétaire de lever un peu le pied. Pour écarter le doute sur la commission de vente, il faut privilégier les boîtes qui proposent des honoraires fixes.

Lire la suite

apajh69.fr - Les étapes à suivre pour changer de syndic

Immobilier

Les étapes à suivre pour changer de syndic

Pour les copropriétaires, trouver un bon syndic reste une tâche fastidieuse. En changer est tout autant difficile. Face à la complexité de ce processus, bon nombre de syndicats de copropriété se découragent. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle certains immeubles restent enchaînés au même prestataire pendant plusieurs années.

Actuellement, les outils en ligne, la loi et les conseils nous sont mieux accessibles. D’une part, les différents sites de comparaison de syndic sont d’une grande aide. D’autre part, la loi Alur de 2014 se propose d’assainir la concurrence entre ces agents de la gestion de copropriété. Enfin, mais non des moindres, détenir des informations pertinentes sur le sujet représente un atout majeur. Ainsi, si vous êtes en copropriété et que vous souhaitez changer de syndic, retrouvez les étapes à suivre dans ce qui suit.

Comment trouver un syndic remplaçant ?

Utiliser un comparateur de syndic de copropriété est une solution pratique et efficace. En effet, de plus en plus de professionnels sont référencés sur ces sites. Cela vous permet de comparer plusieurs offres et de trouver le meilleur syndic pour votre copropriété.

Cependant, il sera impératif de juger de la fiabilité d’un comparateur en ligne. Pour ce faire, priorisez les sites qui détiennent des résultats d’enquêtes sur la satisfaction des clients. Sur ceux-ci, examinez certains critères ! Il y a notamment la disponibilité et la réactivité du gestionnaire, la clarté de sa comptabilité, la bonne gestion pour la répartition des charges et le suivi des travaux.

Outre la qualité des services, pratiquement tous les comparateurs proposent un classement, selon les honoraires. Avec ces outils, vous aurez une idée sur son rapport qualité-prix.

Le moment et la manière de changer de syndic

Le contrat d’un syndic de copropriété dure entre 1 et 3 ans. A son terme, l’assemblée générale (AG) doit se prononcer sur le renouvellement de son mandat. C’est donc le bon moment pour changer de syndic de copropriété. Il faut garder à l’esprit que cette abrogation doit être décidée et discutée avant la date d’échéance du mandat. Cela est du ressort du conseil syndical.

Néanmoins, il est tout à fait possible de changer de syndic en cours du mandat. En effet, en cas de faute jugée grave, la loi de 1965 permet de révoquer le contrat du syndic. Cela se fait par vote majoritaire pendant l’AG des copropriétaires.

Pour rappel, cette loi de 1965 rend aussi obligatoire le recours à un syndic de copropriété. C’est pourquoi il est indispensable de choisir au préalable le syndic remplaçant.

Cas d’un non-renouvellement de contrat

Si le mandat du syndic arrive à échéance et que vous ne souhaitez pas le renouveler, suivez les démarches suivantes.

Avant l’assemblée générale annuelle, le changement de syndic est soumis à une mise en concurrence. Sans proposition de contrat d’un ou de plusieurs autres syndics, le syndic actuel verra son mandat renouvelé.

Le jour de l’AG, le vote de la résolution de changement du syndic se fait à la majorité absolue. Dans le cas contraire, un second vote (dans l’immédiat ou reporté) peut avoir lieu entre les candidats ayant obtenu un tiers des voix. La majorité simple suffit pour valider la décision d’abrogation.

L’AG définit alors la date de fin du contrat de l’ancien syndic et la date de prise d’effet du nouveau. Lors de la phase de transition, l’ancien syndic dispose d’un délai de 15 jours pour la passation. Il devra transmettre les documents et les archives de la copropriété au nouveau syndic, à compter de l’arrêt de ses fonctions.

Remarque : l’ouverture d’un compte bancaire au nom du nouveau syndic peut se révéler nécessaire dans certains cas.

Cas d’une révocation du mandat en cours

Le mandat du syndic de copropriété peut être révoqué à tout moment. Toutefois, ce n’est possible qu’en cas de négligence ou de faute grave de sa part (détournement de fonds, mauvaise gestion, manquement aux paiements des dettes aux fournisseurs, etc.).

Si tel est le cas, il suffit d’un ou plusieurs copropriétaires pour prendre une initiative. Elle consiste à lui adresser une lettre recommandée (avec accusé de réception) pour le mettre en cause.

Lors d’une AG extraordinaire, la révocation doit donc être mise à l’ordre du jour par le syndic actuel. Comme pour n’importe quelle AG, il doit informer et convoquer le syndicat des copropriétaires. Même s’il s’agit de l’abrogation de son contrat, il est en devoir de respecter ses obligations. S’il ne le fait pas, vous êtes en droit de porter l’affaire en justice.

Le déroulement du vote se passe de la même manière qu’en cas de non-renouvellement du syndic de copropriété.

Pour résumer, il est d’abord impératif de trouver des candidats compétents pour remplacer le syndic actuel. Par la suite, cela dépendra du cas de votre copropriété. L’idéal serait toujours d’attendre la fin du mandat pour des questions de praticité. Cependant, si votre représentant légal commet une faute grave, vous savez désormais comment procéder pour changer de syndic. Si jamais vous avez des hésitations, il faudra prendre conseil auprès d’un expert juridique. Il saura vous assister dans cette démarche.

Lire la suite

Immobilier

Trouver et vendre des biens immobiliers sur Neuville sur Saône

Neuville sur Saône est une région où il fait particulièrement bon vivre et de nombreuses personnes souhaitent y acheter une propriété pour prendre leur retraite, venir travailler ou investir. De nombreuses agences immobilières y proposent leurs services pour aider les particuliers à trouver le bonheur. Il semble qu’ils offrent tous le même type de services. Cependant, il est essentiel de choisir les professionnels qui s’occuperont de vous et vous offriront des biens pour éviter les mauvaises surprises. Continue Reading

Lire la suite

la visite immobilière à distance

Immobilier

Tout ce qu’il faut savoir sur la visite immobilière à distance

 

On entend souvent parler de la visite immobilière à distance d’un bien immobilier sans comprendre de quoi il s’agit exactement. Qu’est-ce que c’est ? Dans les quelques lignes suivantes, on vous présente tout ce qu’il y a à savoir sur ce que c’est une visite immobilière à distance. Continue Reading

Lire la suite

diagnostic immobilier paris1

Immobilier

Diagnostic immobilier à Paris : les questions fréquemment posées

Un certain nombre de diagnostics s’imposent quand on envisage de vendre ou de mettre en location son bien immobilier à Paris ou en Ile-de-France. Le souci est qu’il n’est pas souvent facile pour les propriétaires de trouver un bon diagnostiqueur. Qui plus est, on se demande souvent sur la qualité de prestation fournie par un tel professionnel. Découvrez dans cet article les réponses des questions fréquemment posées en termes de diagnostic immobilier. Continue Reading

Lire la suite

Faire appel à une agence immobilière

Immobilier

Faire appel à une agence immobilière

 

Qu’il s’agisse de vente, d’achat ou encore de mise en location d’un logement, il faut faire appel à des professionnels. Il s’agit là du principal rôle de l’agence immobilière avec l’aide d’une équipe d’agents immobiliers. Continue Reading

Lire la suite